Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Halesia Immobilier, Agence immobilière GENNEVILLIERS 92230

L'actualité de CENTURY 21 Halesia Immobilier

La Métropole du Grand Paris

Publiée le 23/10/2015

La loi NOTRe adoptée le 7 aout 2015 modifie considérablement le rôle des communes 

Réunion publique le mardi 22 septembre à 19H salle du Conseil Municipal

La loi NOTRe adoptée le 7 aout 2015 modifie considérablement le rôle des communes en transférant aux établissements publics territoriaux, les EPT, (nom des nouvelles intercommunalités) et à la Métropole du Grand Paris, la MGP, des compétences stratégiques. L’aménagement urbain, le logement et le développement économique seront ainsi traités dans cette double dimension de coopération intercommunale.


La MGP comprendra 12 territoires : 4 dans les Hauts de Seine et en Seine Saint Denis, 3 dans le Val de Marne et 1 à Paris.

L’EPT qui inclut la ville de Gennevilliers comprend aussi les communes d’Argenteuil, Asnières sur Seine, Bois-Colombes, Clichy la Garenne, Colombes, Villeneuve la Garenne.

Cet EPT comprend 430 757 habitants.

Le Maire de Gennevilliers regrette cette décision du gouvernement qui sépare la Boucle de la Seine en deux territoires alors qu’avec les autres maires concernés, il plaide depuis plus d’une année pour la constitution d’un territoire unique et cohérent de Rueil Malmaison à Villeneuve la Garenne.

La dynamique présidant au bien fondant de ce projet s’appuie sur :

-les liaisons déjà importantes facilitant la mobilité des habitants et salariés depuis la Défense jusqu’au Nord de la Boucle, et devenant totalement fluide avec l’arrivée de la ligne 15 du Grand Paris Express (Gennevilliers/La Défense en 7 minutes).

-le besoin de relier les pôles de Gennevilliers avec sa dynamique économique, le Port et La Défense. Comme l’ont souligné des cabinets d’études économiques,

« Si l’attractivité de l’agglomération se structure autour de Paris-La Défense, celle-ci déborde largement de son territoire et produit un rayonnement plus large qui peut servir de base de réflexion pour son développement ». L’opportunité réside notamment aujourd’hui avec le port de Gennevilliers, porte d’entrée du trafic maritime mondial de la future métropole. Deuxième atout international pour le territoire. « Le rôle joué par le port dans le transport de marchandises par voie fluviale, est un des éléments clés du développement économique des prochaines décennies notamment grâce à la mise en place de stratégies de desserte du dernier kilomètre. »

-le besoin d’agir ensemble sur le développement urbain avec des secteurs à urbaniser plus importants au Nord (Gennevilliers, Argenteuil…) alors que les communes du Sud et celles en continuité avec Paris sont déjà très construites. Des moyens financiers mis en commun permettraient de porter ces projets et de répondre aux besoins de logements sur toute la Boucle.

Enfin il n’est pas acceptable de laisser créer deux territoires qui concentreront les richesses autour de La Défense alors que l’objectif affiché de la Métropole était de réduire les inégalités spatiales et sociales.

Il est peu probable que le gouvernement modifie la proposition finale faite aux maires des communes des Hauts de Seine. Les dynamiques économiques et urbaines évoquées ci-dessus continueront de structurer le développement territorial mais la nouvelle donne institutionnelle et politique ne facilitera pas les coopérations indispensables à l’avenir de la Métropole et de ce territoire en particulier. Le Maire de Gennevilliers est déterminé à renforcer le partenariat et la qualité de l’environnement pour accueillir de nouvelles entreprises et ancrer toujours plus celles qui sont déjà installées. C’est dans cet esprit qu’il va travailler au Conseil de territoire avec les autres communes et au Conseil Métropolitain. La richesse et la diversité des activités économiques, du Port et des parc d’activités, font de Gennevilliers une des communes les plus dynamique. Elles contribuent au rayonnement de la Métropole du Grand Paris à l’échelle mondiale. Continuer dans ces objectifs et favoriser de meilleures retombées pour les habitants et les jeunes en matière d’emploi restent prioritairespour le Maire dans ce nouveau contexte.

Notre actualité